Lettre de congé pour un préavis réduit à un mois

Comme tout lettre de congé, elle peut être :

  • envoyée en recommandé avec accusé de réception au bailleur
  • délivré par acte d’huissier
  • remise en main propre contre émargement ou récépissé

La période de préavis commence à la date de signature de l’accusé réception ou à la date de signification de l’huissier ou à la date de signature par le bailleur du récépissé par le bailleur.

(Prénom Nom du locataire)

(Adresse)

(Prénom Nom du Bailleur)

(Adresse)

(Ville), le (Date)

Objet : résiliation du bail de mon logement avec réduction de préavis à un mois

Madame, Monsieur,

Je suis locataire du logement meublé situé au (Adresse) depuis le (Date).

Par la présente, je vous informe que je dois quitter mon logement en raison de (indiquez la raison qui vous oblige à quitter votre logement. Elle doit faire référence à un cas de figure permettant la réduction de son préavis).

Conformément à la loi (selon la date de signature ou de renouvemment de votre bail, indiquez ou la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 (article 15, I), ou la loi n° 2014-366 du 24 mars 2014), mon préavis est réduit à un mois.

Aussi, je vous donne congé pour le (date éloignée d’au moins un mois).

Je vous suis donc redevable du loyer et des charges jusqu’à cette date, soit la somme de (somme en euros) (pour la période du 1er au X du mois de fin de bail).

Je me tiens à votre disposition pour fixer une date afin de réaliser l’état des lieux de sortie. A cet effet, je vous précise que mon déménagement aura lieu le (date de votre déménagement).

Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

(Prénom) (Nom)

(SIGNATURE)

Laissez un commentaire. Priorité dans les réponses à ceux qui auront relayé le blog sur les réseaux sociaux. Merci de votre compréhension.

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués *